Projet d’appui au Groupement Féminin Vivrier Kosimankan de Bordo / Kankan
Vous êtes ici : Accueil > Agriculture > Projet d’appui au Groupement Féminin Vivrier Kosimankan de Bordo-Kankan

Lancement du projet - 06 avril 2017

En cette fin d’après-midi, se sont retrouvés à Corbarieu, autour de l’ONG Les Enfants de l’Aïr, les partenaires impliqués dans ce projet : 

Etait excusée Carole Delga pour la Région Occitanie.

Grâce à la forte synergie de tous ces intervenants, ce sont 87 femmes de ce groupement de la ville de Kankan en Haute-Guinée qui vont pouvoir améliorer la productivité de leur jardin maraîcher dont la problématique essentielle est le manque d’accès à l’eau.

Le projet

Le projet, d’une durée de 3 ans, contribuera à l’atteinte de la sécurité alimentaire par l'augmentation de la productivité de l'agriculture familiale durable, par la diversification des apports nourriciers et par l’augmentation des revenus.

Déjà, en 2014, Les Enfants de l'Aïr ont apporté leur soutien à ce groupement de 87 femmes maraîchères en leur accordant un micro-crédit de 2000€ leur permettant de clôturer leur jardin de 3 ha pour le protéger des animaux.

Par ailleurs, un partenariat avec les magasins Botanic de Blagnac et Labège en 2014 et 2015, a permis de collecter un assortiment de graines légumières adaptées à leurs besoins (Voir ici).

Objet, enjeux du projet

Il permettra à ces femmes de parvenir à une certaine autonomie financière, d'acquérir une éducation de base par l’alphabétisation et de prétendre ainsi à l'égalité des droits au sein de la société guinéenne.

L’amélioration de la productivité du maraîchage passe par la possibilité d'arrosage tout au long de l'année (et surtout pendant la saison sèche de décembre à juin), l’amélioration des itinéraires techniques agricoles et l’optimisation des savoir-faire traditionnels en matière de préservation du sol et de l'écosystème.

Il repose sur la réalisation d’aménagements hydrauliques avec un forage à 80m avec pompe solaire, la création de bassins de rétention, et le renforcement des compétences. 
L’utilisation cohérente et compétente de tous ces apports permettra de doubler quantitativement la récolte des produits maraîchers, de les diversifier et de les proposer de façon continue toute l’année.

L’ONG Les Enfants de l’Aïr est le porteur de ce projet.

Sa réalisation impliquera :

 

Début des travaux

Tout se passe comme prévu, le forage permet d'obtenir un débit important et au final le nombre de bassins initialement prévu a été multiplié pour réduire leur distance avec les parcelles.

Les partenaires du projet

La région Occitanie, Valérie Rabault, députée (réserve parlementaire), Saur Solidarités

 


  Retour haut de page                                                                             Plan du site
Nous connaitre Santé Éducation / Formation Agriculture Logistique / Maintenance
Zones d'activités
Niger Guinée Mali