Les 3 stagiaires guinéens qui vont suivre une formation au mécanisme agricole, sont à pied d'oeuvre...
Vous êtes ici : Accueil > Actus > 2015 09 - Formation de stagiaires en mécanique agricole

Rappel du projet

Permettre l’accueil de 3 jeunes stagiaires guinéens, au Lycée Champo - Mauléon (64) pour suivre une formation de chauffeurs mécaniciens, du 15 septembre au 15 décembre 2015, dans le cadre du projet de création d’une ferme démonstrative de riziculture et de maraîchage à Siguiri - Haute Guinée.

Voir ici >>

15 septembre 2015 - Ils sont enfin arrivés !

Mohamed, 22 ans, Sala 27 ans et Oumar 31 ans, ces jeunes Guinéens ont été chaleureusement accueillis ce mardi 15 septembre, à leur arrivée à l’aéroport de Toulouse Blagnac, par le Dr François Charles, vice-président, Yves Caliaro, Jean-Pierre Jacques, Jean-Louis Frayssinet et Alain Chiotasso, bénévoles du pôle agriculture des Enfants de l’Aïr.

Tout a commencé en 2012 avec l’élaboration d’un projet d’une ferme démonstrative de riziculture et de maraîchage à Siguiri (Haute-Guinée) soutenu par le ministère de l’Agriculture de Guinée et accompagné techniquement par notre ONG.

 

Le volet mécanisation du projet a fait apparaître la nécessité pour la coopérative de former des chauffeurs mécaniciens.
Un partenariat a alors été conclu entre les Enfants de l’Aïr et le lycée professionnel Champo de Mauléon (64) qui a accepté d’accueillir en stage ces 3 jeunes pendant 3 mois pour apprendre les bases de la conduite, du dépannage et de l’entretien du matériel agricole.

Il y a eu ensuite la sélection des jeunes et la recherche de financements pour permettre leur prise en charge pendant toute la durée de leur apprentissage.
Les bénévoles n’ont d’ailleurs pas manqué d’idées, avec pour la première fois le lancement d’un financement participatif sur internet (voir ici).

Les embûches administratives ont été nombreuses aussi : jusqu’au dernier moment, l’obtention des visas a tenu en haleine les organisateurs du projet.
Mais tout le monde s’y est mis que ce soit en Guinée ou en France : Ambassade de France, Mairie de Mauléon, Lycée Champo, Croix Rouge locale ainsi que de nombreuses bonnes volontés séduites par ce projet.

Tout est désormais fin prêt (logement, habillement, fournitures…). Durant les périodes de vacances scolaires et les week-ends ils seront également pris en charge par Les Enfants de l’Aïr qui organisera des stages pratiques dans des exploitations du sud- ouest. Nul doute que les 3 apprentis guinéens sauront mettre à profit ce séjour si généreusement organisé.

21 septembre : c'est la rentrée !

La presse locale en parle...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Premières prises de contact avec leur logement, le lycée et les ateliers...

 

 

 

 

 

 

 

 

Organisation parfaite, les jeunes étaient très contents et se sont rendus tout de suite dans les ateliers pour être équipés de vêtements de travail. Ils se sont mis au travail dans une très bonne ambiance.

Certes ils avaient un peu froid ce matin-là mais la Croix Rouge leur a fourni gracieusement chaussures et vêtements chauds.
Tout se passe super bien et merci à Livio et Françoise, membres des Enfants de l’Aïr, qui ont effectué un travail exceptionnel localement pour que ce projet aboutisse dans les meilleures conditions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les stagiaires chez leurs maîtres de stage

Des vacances de Toussaint studieuses pour nos jeunes Guinéens.

Oumar chez Alain Chiotasso

Ici on peut voir Oumar au travail, labour et semis de blé dans une exploitation agricole près de Montauban.

 

 

 

 

 

 

 

Oumar est dans la phase apprentissage de conduite et en particulier la marche arrière et il pratique quelques travaux de soudure. Cet après-midi stage dans un garage mécanique qu'il a bien aimé il y reviendra certainement vendredi.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mohamed chez Jean-Louis Frayssinet

Mohamed lui se trouve dans une exploitation agricole près de Bourg-de-Visa, au programme : on s'occupe des moutons et on fait aussi de la mécanique poids lourds (entretien des freins...). Dans l'atelier de Jean-Louis Frayssinet il n'est pas dépaysé ! (et c'est JLF qui le dit )

 

 

 

 

 

 

 

Mohamed  chez M. Ganel, atelier de mécanique à Bourg de Visa

 

 

 

 

 

 

 

Sala chez Jean-Pierre Jacques

Sala se trouve dans l'exploitation agricole de J.P. Jacques à Montech où lundi il a changé les couteaux du broyeur, et aujourd'hui mardi il fait de la mécanique dans les ETS Nègre à Montech. Tout va très bien pour lui.

 

 

 

 

 

 

 

Grande journée pour Sala : En plus de sa journée au garage, il a fait de la conduite de moissonneuse batteuse et le semis de blé. Comme ils ont été contents de lui, les responsables du garage lui ont offert une boite à outils, des gants et une veste. Il est aux anges.

 

 

 

 

 

 

 

 

22 octobre - Journée au hangar de l'association

Leurs "vacances scolaires" continuent, toujours aussi laborieuses, et ce jeudi, nos trois stagiaires ont pris contact avec la réalité du hangar de l'association à Corbarieu.

Remise en état d'une moto-pompe, réunion de travail, traditionnel repas en commun du jeudi avec les bénévoles et petite réception en soirée avant la réunion de bureau, ont été à leur menu.

Chacun ici a pu apprécier leur motivation et leur désir d'apprendre pour, au retour au pays, mettre en application et transmettre leurs acquis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11-13 Décembre -  On se prépare au départ

      Aujourd'hui après 3 mois passés parmi nous, c'est le grand départ pour nos 3 stagiaires guinéens Oumar, Mohamed et Sala !

C'est avec un pincement au cœur que des réceptions d'adieu ont été organisés vendredi au lycée de Mauléon, avec la direction, les enseignants et élèves, les représentants de la mairie qui les a logés, mais aussi avec les bénévoles des associations et des particuliers qui se sont investis pendant leur séjour.
Certes ces jeunes vont revenir chez eux avec plus de savoir-faire et plus d'ouverture d'esprit, mais selon les dires de l'encadrement du lycée, "ils ont marqué leur passage en donnant des leçons de vie et de simplicité technique".

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

   Nos remerciements vont à toutes les personnes qui se sont impliquées dans ce projet et plus particulièrement  Monsieur le proviseur du lycée Champo, M. Bourdaa, son adjoint, Mme Loustau, M. Vauttier, chef des ateliers et tous les professeurs qui ont contribué au bon déroulement de la formation des 3 stagiaires pendant trois mois sans oublier les élèves qui ont aidé a leur intégration.

Merci également à M. le maire de Mauléon, Mr Etchebest et à son conseil municipal, pour avoir mis a notre disposition un logement à titre gracieux sans oublier Mme Laurence Brisé pour nous avoir aidés dans les démarches pour rendre ce logement confortable.

La suite est d'une cohérence sans faille avec le collectif local de la Croix-Rouge, Mme Pontaut, présidente et son équipe, pour leur participation et en particulier la fourniture de vêtements chauds.

L’épicerie sociale « le Panier », M. Herrera, président, son équipe et Anne ( la "maman française" des 3 guinéens) qui en plus de s’occuper d’eux pour le ravitaillement, leur cuisinait au minimum un repas par semaine en tenant compte des goûts africains qu’elle connaît pour y avoir vécu.

N'oublions pas le Secours catholique qui a apporté son aide financière, comme d’ailleurs des entreprises privées (Sanders/Euralis, concessions matériel agricole), et le ministère de la Francophonie.

Grand merci également à M. Arribes et Patricia pour leur engagement pendant les vacances et lorsque Sala a été malade ainsi que Marguerite, Christine, Etienne et tout les anonymes qui, de près ou de loin, ont participé au bien-être de ces 3 jeunes gens.

  

 

 

Une mention spéciale à Yves Caliaro et son épouse qui ont énormément (le mot est faible) travaillé avant et pendant ces 3 mois et coordonné cette action avec un brio et une efficacité exceptionnels.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'est hier soir samedi, qu'ils ont été reçus à Montauban par l'équipe agro et les responsables de l'association Les Enfants de l'Aïr.
Beaucoup d'émotions ! La grande espérance de tous les gens qui ont contribué à la réussite de cette première étape, est de connaître la suite qu'il sera possible de donner au projet global de création de la ferme démonstrative à Siguiri (Haute-Guinée).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Bon retour parmi les vôtres à tous les 3 et à très bientôt...

  Retour haut de page                                                                             Plan du site
Nous connaitre Santé Éducation / Formation Agriculture Logistique / Maintenance
Zones d'activités
Niger Guinée Mali